Les plantes au service du bien-être pendant la grossesse

Les plantes au service du bien-être pendant la grossesse

Les plantes au service du bien-être pendant la grossesse

Il est primordial de rester bien hydratée pendant la grossesse pour éviter les problèmes d’infections urinaires, de constipation, de rétention d’eau ou de jambes lourdes.

Vous pouvez également tester la pratique de la cryothérapie du périnée, pratique à l'origine d'hydrologie, pour stimuler la circulation lymphatique et éviter la sensation de jambes lourdes. Nous proposons des poches de froid périnées faciles d'utilisation à intégrer dès votre deuxième trimestre de grossesse. Si vous souhaitez en savoir plus, nous en parlons dans cet article "La cryothérapie périnéale pour le bien-être de la femme"

Mais à part l’eau, la question des boissons chaudes est parfois un casse-tête. 

Pour rappel, on recommande aux femmes enceinte de boire entre 1,5 litre et 2 litres d'eau par jour. Concernant le thé et le café, même s’ils ne sont pas proscrits pendant la grossesse, l’OMS conseille de ne pas dépasser 300 mg de caféine par jour (2 ou 3 tasses par jour en fonction des boissons).

Avec les tisanes, vous pouvez à la fois éviter tout apport en caféine et également bénéficier des bienfaits de certaines plantes. Alors pourquoi s'en priver ? Mais quelles infusions pour une femme enceinte ?

Quelles tisanes éviter pendant la grossesse ?

Pour commencer, certaines infusions sont à éviter lorsque l’on est enceinte. Les plantes qui présentent une activité oestrogénique ou qui peuvent perturber la nidification en début de grossesse ne doivent pas être consommées par les femmes enceintes : houblon, éleuthérocoque, ginseng, persil, trèfle rouge, actée à grappes noires, grande camomille…

Certaines plantes présentent un risque de déclencher des contractions et sont donc à éviter également, comme la sauge ou la réglisse.

Quelle tisane boire pendant la grossesse ?

Heureusement, certaines plantes sont sans danger et permettent même d'atténuer les petits symptômes dont on peut souffrir pendant la grossesse. Par exemple la tisane de gingembre peut apaiser les nausées en début de grossesse. Les infusions de camomille matricaire peuvent aussi apaiser les reflux et les nausées en plus d’être réputées pour calmer le stress.

La verveine et la mélisse sont également des plantes très apaisantes qui peuvent calmer le stress ou les problèmes digestifs. Le tilleul peut quant à lui favoriser un meilleur sommeil.

La fleur de mauve accompagne les problèmes de transit, et peut être consommée en infusion sans problème pendant la grossesse.

Pour soutenir son corps et compléter son stock de fer et autres minéraux, les plantes comme l’ortie et la menthe verte sont des plantes reminéralisantes. Ce sont des plantes tout à fait adaptées à la grossesse.

La tisane de feuille de framboisier est connue pour avoir un effet sur l'utérus et pour favoriser les contractions lors de l'accouchement à la fin de la grossesse (au cours du 9ème mois).

Évidemment, les infusions à base de fruits (comme la pomme par exemple) ne présentent aucun danger. Cependant, si vous avez des doutes quant à une plante, il est primordial de consulter votre médecin avant de la consommer.

Et si vous cherchez une solution adaptée, sûre et personnalisée, la marque Gariguettes propose des infusions pour le premier, deuxième, troisième trimestre, ou le post-partum. Composées de plantes bio, made in France, elles t’aident à soulager tes symptômes tout en prenant soin de toi !

 

Retour au blog